Je pensais que mon père était Dieu - Spectacle Tous Publics

SYNOPSIS

 

Un homme revient dans le grenier où, durant son enfance, il jouait les jours de pluie. Cet endroit est rempli d’objets, souvenirs de son histoire, qui feront ressurgir son passé et sera l’occasion d’une réflexion sur sa vie.

EQUIPE ARTISTIQUE

 

D'après le texte de Paul AUSTER

 

Jean-Christophe HOUIN, metteur en scène et comédien

NOTE DE MISE EN SCENE

 

"Souvent lorsque nous pensons contes, nous imaginons d'anciennes soirées durant lesquelles des personnes qui n'avaient d'autres occupations se regroupaient, et qui, à la lueur d’un feu de cheminée, se racontaient des histoires encore plus anciennes.

J'avais envie de modernité, d'histoires de consommation, de familles éclatées, des histoires où la connaissance et la science auraient enlevé la magie et les superstitions mais où la poésie et la bonté auraient une place privilégiée et où le hasard et la nature humaine nous permettraient encore d'être étonné.

J’ai trouvé dans le recueil Je pensais que mon père était Dieu tous les ingrédients nécessaires à la création du spectacle conté moderne dont je rêvais.

Pour la mise en scène, j'ai eu envie d'éclairage électrique, de sons synthétiques, de musiques jouées par des instruments électroniques, et d’une multitude d’objets censés nous simplifier la vie et qui finalement nous encombrent. J’ai donc inventé un personnage qui retrouve les lieux où il a passé une partie de son enfance et où le souvenir d’histoires vécues ou entendues lui revient en mémoire.

Avec Patrice Poingt qui a écrit les musiques du spectacle, nous avons travaillé sur des ambiances. Nous voulions que la musique se mette au service du texte. C’est la recherche intrinsèque du son, des consonances qui servent le texte et construisent les atmosphères tantôt lourde, pesante, tantôt amusée, futile…"

 

Jean-Christophe HOUIN