MACHINES     Théâtre gestuel (durée 1h)

Écrit et mis en scène par Jean-Christophe Houin

L'ARGUMENT

Machines, c'est Madame et Monsieur.


Tous les matins, il se lèvent, prennent leur petit-déjeuner, se lavent et partent travailler... comme nous.


Pour les aider dans ces tâches quotidiennes, ils ont des
machines, des tas de machines... comme nous ?


Ils en ont tellement, qu'ils ne peuvent plus s'en passer... pas comme nous !


Et pourtant, au milieu de toutes ces machines qui prennent beaucoup de place, il manque quelque chose...


Est-ce qu'une machine peut pallier ce manque ?

Vidéo de présentation

Teaser Machines

 

NOTE DE MISE EN SCENE

 

"Composé de courtes scènes retraçant la journée type d'un couple "bien rangé", le spectacle Machines questionne les personnages et le public sur leur dépendance à la technologie.

Chacune des scènes est l'occasion d'observer les personnages ayant maille à partir avec une ou des machines censées leur faciliter la vie. Ces machines, récalcitrantes, mal utilisées où détournées de leurs fonctions, vont devenir le cauchemar, l'objet d'étonnement ou d'inspiration des protagonistes de cette histoire.

Je fais appel à plusieurs disciplines dans ce spectacle, en veillant à ce qu'aucune ne prenne le pas sur les autres mais, qu'au contraire, chacune participe avec équilibre à la création de l'histoire, avec ses moments de surprises, de rires et d'émotions.

Le théâtre bien sûr. D'abord, parce que c'est la discipline qui me porte depuis toujours mais aussi parce que c'est l'art de la narration. 

 

La danse, qui sera induite par les machines elles-mêmes, par les sons qu'elles produisent, par leurs rythmes ou par leur seule présence. Le corps des comédiens-danseurs semble leur échapper. Les gestes du quotidien s'amplifient, se déforment comme s'ils voulaient échapper à la routine, échapper au rythme imposé par le mouvement mécanique, comme un hymne à la liberté.

Et je souhaite raconter une histoire. Même si l'on suit les prota- gonistes lors d'une journée ordinaire - certes jonchée de surprises -, des choses plus importantes se jouent dans cette aventure, comme l'attente d'un enfant. J'ai souhaité situer l'action dans un univers qui rappelle les débuts de la période des Trente Glorieuses.

Il me semblait donc opportun de faire évoluer les personnages à cette période charnière. Faisant référence aux images publicitaires de l'époque, représentant la famille idéale et la libération de la femme, nous avons travaillé sur une esthétique rétro-futuriste, la façon dont nos aïeux imaginaient le futur. Projeter le public à une époque passée qui n'a pas existé permet d'éviter l'écueil du "c'était mieux avant". "

 

Jean-Christophe HOUIN

Les + du spectacle

Spectacle de théâtre gestuel

Tout public à partir de 6 ans

Valise pédagogique sur demande auprès de Alicia : contact@escalierquimonte.com 

Cie de l'Escalier qui Monte - 05 53 87 48 59 - 10 Rue Ledru Rollin 47000 AGEN - www.escalierquimonte.com